logo bp racing scooterdeco bp racing scooter
recherche sur le site bp-racing.com
Accueil » L'actu Bp Racing » Retour des 24 heures

Retour des 24 heures scooter 2008

Par Francois le 08.09.2008.

Les 24 heures de scooter d'Anneville sont terminées. Des mois et des mois de préparation, de stress, d'accumulation de fatigue, d'organisation, de sueur, qui ont donné le billet d'entrée à 44 prétendant au podium de cette course si prestigieuse : les 24 heures de scooter !

Le circuit Lucien Lebret a en effet accueilli les 44 équipages qui se sont présentés à cette course, sur laquelle la team Bp Racing a décidé de faire son retour en endurance après 6 ans d'absence. Un retour fracassant, avec la première marche du podium, et pas moins de 29 tours d'avance sur le second !
Retour sur cette course d'endurance la plus difficile et la plus prisée de France :

24heures-scooter-2008

Les séances d'essais libres ont permis à chacun de prendre ses repères sur le circuit, alors que les essais chronométrés ont clairement planté le décor de chaque équipe.

Des concurrents redoutables arrivent alors sur le circuit, avec la ferme intention de décrocher le titre; et ce n'est pas sans mal que Bp Racing s'est classé à la 3e place, derrière la team Gaultier qui a été notre plus grande rivale, pendant une grande partie de la course.
Le départ est donné, sous un très faible rayon de soleil, mais une piste sèche.
C'est Joaquim qui s'élance pour débuter ces 24 heures, et qui met la barre très haute tout de suite en se plaçant à la seconde place. Après une bonne vingtaine de minutes, un arrêt de la course s'impose pour des défauts de transpondeurs. Le stress des pilotes étant au plus haut, la tension monte, mais chacun repartira avec un retard de plus d'une demie heure. Alors qu'à peine une heure après, une coupure de courant générale vient à nouveau interrompre la course pendant près d'une heure, un nouveau départ est donné, c'est celui qui marquera la fin des péripéties pour laisser place à la course que tout le monde n'a pu terminer. En effet, 13 équipages auront déclaré forfait, certains à cause de chutes trop importantes, d'autres pour des raisons mécaniques. L'abandon de la team Asphixy, une équipe que nous apprécions et que nous avons rencontré aux essais en fait malheureusement partie.

Joaquim aux 24 heures scooter 2008

Avant ce dernier départ, la pluie faisait son apparition, certains ont choisi de mettre les pneus pluie, et c'est à ce moment que les stratégies de course se sont révélées. À ce moment, nous nous classons second, dernière les Gaultier mais nous décidons de rester en pneus secs alors que certains remontent sur nous à vitesse grand V.

Gaultier aux 24 heures scooter 2008

Les premières chutes en pagailles font leur apparition. Heureusement pour nous, ce n'était qu'une pluie de passage que notre pilote Florian a parfaitement géré; et nous sommes vite remontés à la première place, dès la 2e heure.

Florian aux 24 heures scooter 2008

Puis la nuit tombe, les feux s'allument, les repères des pilotes sont tronqués, les écarts se creusent mais pas dans le top 5 où les tours sont très serrés, notamment avec le numéro 108 qui n'est qu'à 3 tours derrière nous. Un écart qui ne bougera pas pendant un bon moment, avant que la première chute de notre équipe vienne troubler nos esprits.
L'équipe technique remet les choses en ordre très rapidement et les pilotes plus déterminés que jamais remontent la première place, après quelques heures de bataille, mais aussi après l'arrivée de la pluie, qui nous a fait changer nos pneus en moins de 2 minutes 30 ! Un temps record qui nous aura permis de gagner de précieux tours sur notre concurrent qui changera aussi les siens juste après nous.
Notre pilote Tobi (Kaze sur le forum) creusera l'écart en pulvérisant les temps au tour quand, quelques heures plus tard après de très longues heures de bataille, le moteur de la team n°108 leur a fait faut bon, alors que le jour se levait.

Nuit 24 heures scooter 2008 

Deux autres chutes auront coûté une côte flottante déplacée et une hanche extrêmement douloureuse à Bp Racing, ce qui, malgré tout, n'a pas fait baissé les bras des pilotes qui ont donc eu un mental d'acier pour remplir leurs objectifs.
Dans le dernier quart de la course, la piste était sèche, c'est alors que ceux qui avaient monté les pneus pluie ont vu la gomme se détériorer si rapidement que petits à petits, une grande partie a remis au moins le pneu arrière en sec, quand quelques heures plus tard, à 12h00, la pluie a remontré le bout de son nez.

Chute aux 24 heures de scooter 2008

De notre côté, vu le temps que nous mettions à changer les pneus, la décision a très vite été prise vu le temps de course qu'il restait, (à peine 4 heures) et nous sommes repassé, au ravitaillement suivant, en pneus pluie.

Philippe 24 heures scooter

L'écart était creusé de notre côté, et notre stratégie de course a été de préserver le moteur pour ne pas avoir de mauvaises surprises techniques ou de chutes. Notre équipe de pilotes a donc pour ordre de ne plus trop essorer la poignée. Etant dans la tour de contrôle pendant pas mal de temps, j'ai pu voir les temps au tours perdre presque 3 seconde avec les moteurs de chacun qui fatiguaient.

Deux chutes assez importantes sont venues mettre un peu de grisaille sur le circuit, à tel point que l'une d'entre elles arrêta la course pendant une vingtaine de minutes.
Les moteurs et les pilotes épuisés, il est temps que le drapeau à damier soit agité à 16H10, et c'est Bp Racing qui le franchira le premier, suivit de Ifair Evreux, puis Scoot expert.
On notera pour cette course, une motivation sans relâche pour tous les équipages, même si certains se sont vu devoir abandonner, avec des chutes fracassantes qui ont cassé leur carter moteur comme j'ai pu voir dans les stands.
Un petit bémol dans l'organisation de la course avec cette coupure qui aurait pu être évitée, et une remise des récompenses express, sans appel des pilotes, sans félicitations, sans récompense, horsmis de petites coupes qui remplacent ce qui devrait être à mon sens un trophée pour cette course unique en France, qui aura réuni 44 équipages encore cette année.
Nous remercions chaque membre de l'équipe, notamment Tobi, Philippe, Florian et Joaquim, nos quatre pilotes, ainsi que l'équipe du back-office, composée de Mathieu, Cécile, Hélène et Perrine, sans qui cette victoire n'aurait pas été possible. Un remerciement très particulier à Ludovic, le photographe qui nous a accompagné spécialement pour l'événement, et qui nous a laissé quelques 850 superbes clichés (Vous pourrez le contacter directement sur nos forum (ludjef60)) et qui permettra donc à chacun de garder un souvenir inoubliable de cette course d'endurance. Préparons tous 2009 encore mieux que 2008, et donnons nous rendez-vous, avec toujours le même objectif : La première place.

Vivement les 24 heures de scooter 2009



Voir aussi :

Réagissez sur nos forum à : retour sur les 24 heures 2008

 

L'actu l'actualité bp racing


communauté deux roues

  •  
  • 2008
  •  
DimLunMarMerJeuVenSam
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4